Cabé'au revoir

il y a 1 an
Cabé'au revoir

C'est avec grands regrets que nous vous annonçons le disparition prochaine et prématurée de notre bière 100% local : La Cabéo-Lune.

Nous avons constaté que le dernier brassin, en bouteilles de 75cl (Lot 6-CAB-18-2), a très mal vieilli sur certaines bouteilles, mais pas toutes : manque de bulles, oxydation, mauvais goût... Nous nous en excusons platement ;-)

Comme nous nous efforçons d'offrir à nos clients des produits de qualité constante, nous avons décidé de retirer ce lot de la vente.

Dorénavant la Cabéo-Lune ne sera plus offerte qu'en bouteilles de 33cl, jusqu'à épuisement des stocks.

En effet, comme un malheur n'arrive jamais seul, nous sommes dans l'impossibilité de brasser de nouveau notre bière 100% locale. Les Malteurs Echos, malterie ardéchoise qui maltait l'orge utilisée dans la Cabéo-Lune, ont arrêté la production et déposé le bilan le 31 Décembre 2018. Nous sommes donc dans l'impossibilité de faire malter localement notre orge chabeuilloise, à moins de l'envoyer dans le Puy de Dôme, ce qui rallonge pas mal le circuit court qui est tout le concept de cette bière.

Comme il nous reste quelques cartons de bouteilles de 33cl du lot précédent, la Cabéo-Lune sera encore disponible à la vente jusqu'à épuisement des stocks.

Ensuite il nous faudra faire une minute de silence en mémoire de notre seule bière fait d'ingrédients tous cultivés dans le canton de Chabeuil. Une maisse en lapin sera chuchotée en son honneur avant sa mise en bière.

Ami lève ton verre, et surtout ne le renverse pas.

RIP Cabéo-Lune.

Partager cet article

Une autre actualité qui pourrait vous intéresser

ZERO PESTICIDE DANS L'AUBELOUN !

il y a 1 mois

Il nous a semblé important de le signaler tant nous sommes heureux et satisfaits de cette nouvelle ! 

Après analyses par le Laboratoire Phytocontrol de quelques 480 types de pesticides différents, notre Aubeloun n'en contient aucun. Alors même que nous utilisons des houblons conventionnels sur lesquels nous disposons d'une dérogation temporaire. 

Notre choix du bio et la sélection drastique de nos matières premières se justifient amplement et nous l'espérons pour longtemps encore !